Environnement et Développement Durable

Voici les 5 résultats

  • Adventrop

    THOMAS LE BOURGIOIS est docteur en écologie et ingénieur en protection des plantes. Chargé de recherche au laboratoire d’accueil de malherbologie tropicale du département des cultures annuelles du CIRAD depuis 1987, il conduit des études de phyto-écologie des mauvaises herbes dans les systèmes de culture tropicaux. De 1988 à 1992, il était responsable du Projet régional de malherbologie de Garoua au Cameroun, financé par le Fonds d’aide et de coopération.

    HENRI MERLIER est ingénieur agronome. Il est directeur de recherche à l’ORSTOM et à la disposition du laboratoire d’accueil de malherbologie tropicale du département des cultures annuelles du CIRAD depuis 1980.
    Il est responsable de l’herbier du laboratoire. En 1982, il publiait, avec JACQUES MONTEGUT, l’ouvrage intitulé Adventices tropicales.

    45 000 CFA
    Apercu
    Note 0 sur 5
    45 000 CFA

    Adventrop

  • Développement Durable

    Pour beaucoup, le Développement Durable se limite au respect de |’environnement. A tort, car il existe deux autres piliers : la croissance économique et le progrès social/sociétal.
    Pour les entreprises, cela signifie que leurs objectifs ne doivent pas se limiter a la seule prise en compte des intérêts des actionnaires et partenaires financiers.
    Le Développement Durable oblige les entreprises a changer et a s’approprier de nouveaux leviers de performance, en intégrant le degré de satisfaction d’autres parties prenantes : ONG, communauté scientifique, médias, riverains, élus… mais également fournisseurs, clients, sous-traitants et salaries.

    85 000 CFA
    Apercu
    Note 0 sur 5
    85 000 CFA

    Développement Durable

  • GESTION PARTICIPATIVE DES FORETS D’AFRIQUE CENTRALE

    Comment concevoir et réussir des projets de gestion participative. Les populations locales participent-elles à la gestion des forêts en Afrique centrale ? Cet ouvrage collectif fournit des recommandations pour mener des politiques participatives efficientes. Il apporte, dans une perspective pluridisciplinaire, un éclairage documenté et dresse un bilan des réformes
    expérimentées dans la sous-région depuis les années 1980. Les auteurs montrent que les pratiques participatives, fondamentalement imprégnées du contexte colonial et post-colonial, façonnent un mode de gouvernance
    antiparticipatif au sein des concessions forestières, des zones de chasse, des aires protégées et des espaces à vocation communautaire. Selon la grille d’analyse proposée, ces politiques suscitent des enjeux locaux récurrents.
    Il est donc fondamental de bien mesurer l’importance des logiques et des stratégies d’acteurs pour accompagner la mise en place de dispositifs participatifs. L’originalité de cet ouvrage est son analyse à la fois plurisectorielle et focalisée sur l’effectivité de la gouvernance dite participative. De plus, à travers des études de cas ethnographiques,
    les auteurs mènent leurs investigations du point de vue des modalités d’appropriation de celle-ci.

    18 000 CFA
    Apercu
  • MOBILITES ET SOUTENABILITE DU DEVELOPPEMENT

    La relation entre la mondialisation et développement pose la question de la soutenabilité dans un contexte historique d’ouverture accrue des économies en développement et de libéralisation des flux de facteurs de production,

    18 000 CFA
    Apercu
  • RESSOURCES NATURELLES ET PEUPLEMENT

    Le développement de l’humanité a reposée sur l’exploitation toujours croissante de ressources naturelles , dont la consommation atteint aujourd’hui un niveau extraordinaire. Mais comme la géographie du peuplement ne coïncide toutefois des enjeux géopolitiques. 

    l’importance des prélèvement fait en effet déjà apparaître le spectre de l’épuisement, tandis que les conditions d’exploitation soulèvent aussi des problèmes environnementaux de dimension planétaire, au point qu’on doit s’interroger sur les limites éventuelles au développement. N’a-t-on pas déjà franchi localement des seuils irréversibles qui pourraient compromettre la croissance? 

    plus globalement , un monde aux ressources limitées pourra-t-il accueillir une population en constante augmentation ?

    L’ouvrage s’attache a la question cruciale de la relation entre ressources naturelles et peuplement , en montrant les grands enjeux actuels, les risques , mais aussi les potentialités qui existent pour assurer le développement durable de toute l’humanité.

    18 000 CFA
    Apercu
    Note 0 sur 5
    18 000 CFA

    RESSOURCES NATURELLES ET PEUPLEMENT